Philippe Imbert, mon pote conteur

Publié le par La Zitoune

philippe.jpg 

 « Ce qui me plaît dans le conte, c’est le côté passeur d’histoires, c’est l’idée de transmettre une culture orale qui nous vient de loin, de si loin qu’on ne sait même plus d’où ! Alors nous, les passeurs d’histoires, il faut qu’on raconte, qu’on raconte jusqu’à plus soif, pour qu’après nous, on raconte et on raconte encore. »

Happé par le monde merveilleux du conte, Philippe Imbert vous fera voyager autour de la Grande Bleue, en puisant ses histoires en Provence où il est né, mais aussi en Espagne, en Grèce, en Corse, … Il lui arrive également de s’égarer dans les fjords du Grand Nord et même de se perdre dans le temps avec son compère Renart le goupil.

2003-2005 : Formation à l’art du conte et de la narration au conservatoire du 12ème arrondissement de Paris. Intervenants : Gilles Bizouerne, Charles Picquion, Claire Garrigue, Florence  Desnouveaux.

2005 : Finaliste au grand prix des conteurs de Chevilly-la-Rue.

Il est aussi membre du collectif de conteurs Contes à croquer depuis 2005.

Philippe Imbert raconte dans les festivals : Midi-Minuit du conte au Théâtre 13 à Paris (2008), Parole de Conteurs à Vassivières dans la Creuse (2008), … ; dans des cafés, des bars ou des restaurants, pour des événements culturels, au Festival de l’Ho à Joinville-le- Pont (2004), à Lire en fête (2006 et 2007).

Il intervient auprès des plus âgés, dans des maisons de retraite, des restaurants associatifs, des séjours de vacances, ainsi que pour les plus petits, dans des écoles, des centres d’animation, des bibliothèques, ... 

Il raconte tous les mois sur Radio Aligre (93.1) et anime une scène ouverte mensuelle dans un café littéraire le Petit Ney à Paris.

Les spectacles

Contes et légendes de Provence

Glanées en Provence, ces histoires sont gorgées de soleil, ces légendes sont parfois folles, parfois violentes comme un coup de mistral.

Ici, les princes arrivent par la mer, les bergères n’ont pas peur des loups mais des sarrasins, et si les Gavots des montagnes  sont des « taiseux », les Fadas parlent toujours aux cigales.

Philippe Imbert raconte avec une pointe d’accent, enfin une pointe…, une bonne pointe et une faconde toute méridionale.

Spectacle tout public à partir de 10 ans et adultes.  Durée : 1 heure. Il existe une version de ce spectacle pour les 6-9 ans, d’une durée de 45 minutes.

Le Roman de Renart

Renart le goupil, le plus rusé, le plus malin, le plus félon, nous entraîne d’aventure en aventure ; cela pour le plus grand malheur de tous, et surtout de son cher compère Isengrin le loup. Dupera-t-il la mésange ? Trompera-t-il Tiècelin le corbeau ? Séduira-t-il la louve ? Volera-t-il les jambons d’Isengrin ?

Dans le Roman de Renart, les animaux miment les hommes. Dans son Roman de Renart, Philippe Imbert mime les animaux et rythme son récit au son d’une pandereta (tambourin à grelots).

En conservant en ancien français, les expressions, les tournures de phrases et le vocabulaire, il nous entraîne en plein Moyen Age et garde toute la saveur de cette œuvre - fruit d’une écriture collective des XIIe et XIIIe siècles.

Durée de 45 minutes à 1 h 15 en fonction de l’âge du public. Spectacle à partir de 7 ans. 

Pour les tarifs des spectacles le consulter au 06 31 83 04 01

philippe7513@hotmail.com

Publié dans Eloges de...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Le conteur dont il est question ici est aussi mon pote!
Pour le moment il joue à cache cache avec moi! Les dernières fois qu'il est passé et bien je n'étais pas là! A croire que je l'évite;-)
Et Zitoune aussi t'es ma copine!!
Répondre
L